Comment optimiser la longevité de sa cigarette électronique ?

Posté par: Loic Burgund Sur: mercredi, juillet 15, 2020 Commentaire: 0 Frappé: 177

Voici quelques petites astuces pour prolonger l'espérance de vie de votre matériel : résistance, batterie, clearomiseur...

Des petits gestes au quotidien qui, sur le long terme, vous feront économiser un peu d'argent.

Il n'y a pas de petites économies !

Comment prolonger la durée de vie de votre résistance ?

En moyenne, la durée de vie d'une résistance est d'environ 2 à 3 semaines. Cela dépend bien évidemment de la fréquence à laquelle on utilise notre cigarette électronique. Un vapoteur régulier peut aspirer à une espérance de vie de sa résistance d'au moins 2 semaines. Si ce n'est pas le cas, l'une des astuces suivantes pourraient vous aider à atteindre cet objectif.

- Laissez imbiber 10-15 minutes le coton de votre résistance.

La première chose à faire lorsque l'on installe une résistance neuve dans son clearomiseur est de la laisser s'imbiber de e-liquide. Il faut bien évidemment que votre réservoir soit rempli de e-liquide. Ces quelques minutes d'attentes sont impératives, elles permettent d'éviter de chauffer la résistance alors que le coton est encore sec. Ne pas le faire brûlera le coton et vous laissera un très mauvais souvenir en bouche.

=> Faites preuve de patience, attendez que la résistance s'imbibe correctement. Entre nous, 10 minutes, c'est pas le Pérou !

- Adaptez les bons réglages sur votre batterie.

Une majorité des batteries / mods possèdent aujourd'hui des réglages ( watts, températures, volts...) permettant d'ajuster le débit de vapeur et donc le ressenti.

Les résistances ont une impédance ( valeur en ohm ) définit. Il est impératif d'adapter le réglage en fonction de cette valeur. Pour nous simplifier la tâche, les fabricants indiquent sur chaque résistance la plage de réglage à respecter ( par ex : 18-23 W ).

L'idéal étant de vapoter aux alentours de la première valeur ou moins ( dans le cas de l'exemple environ 18 W ) puis de monter, si l'on souhaite, grand maximum à la seconde valeur ( dans le cas de l'exemple toujours, jusqu'à 23 w ).

Vapoter au delà des réglages conseillés réduit considérablement l'espérance de vie de la résistance et peut même la griller instantanément si le réglage est vraiment trop élevé.

=> Soyez délicat avec votre résistance, respectez les réglages, elle vous le rendra en repoussant son dernier souffle.

Si vous utilisez constamment les même réglages, vous pouvez les verrouiller sur la plupart des appareils. Par exemple, sur la très répandue Eleaf iStick 40w, il suffit de maintenir les deux boutons simultanément pendant 3 secondes. Cela permet d'éviter un dérèglement involontaire dan la poche ou le sac par exemple.

- Adaptez le bon e-liquide en fonction de votre clearomiseur ( ou inversement ).

- Chaque e-liquide est fait d'une composition plus ou moins similaire. Cependant les taux de PG ( propylène glycol ) et VG ( glycérine végétale ) peuvent varier.

- Si vous ne voulez pas changer de e-liquide, il vous suffit d'adapter le bon clearomiseur à votre batterie. En effet, la résistance du clearomiseur en inhalation indirecte accepte les e-liquides orientés plutôt PG, alors que celle des clearomiseurs en inhalation directe seront plus efficace avec un e-liquide à fort taux de VG.

Si le taux de PG de votre e-liquide est supérieur à 50 %, privilégiez un clearomiseur en inhalation indirecte comme le Aspire K3 ou le Aspire Mini Nautilus. Inversement, si votre e-liquide de coeur possède un taux de VG supérieur à 50 %, optez pour un clearomiseur en inhalation directe comme le Eleaf Melo 4 ou le Smok TFV16.

- Les e-liquides foncés et/ou très sucrés ne font souvent pas bon ménage avec les résistances. Ces dernières verront leur durée de vie diminuer en abusant de ce type d'e-liquide.

- La qualité des e-liquides est variable. Selon le produit que l'on vapote dans notre cigarette électronique, la résistance tiendra plus ou moins longtemps. Par expérience, nous constatons qu'un vapoteur se procurant un e-liquide d'une qualité moindre provenant d'un bureau de tabac ou d'une grande surface devra changer sa résistance 2 à 3 fois plus souvent qu'en utilisant un e-liquide de qualité.

=> Evitez les e-liquides de bureaux de tabac / grandes surfaces, privilégiez les e-liquides des boutiques spécialisées.

- Vérifiez régulièrement le niveau de e-liquide dans le réservoir.

Cela semble évident mais il est impératif d'éviter d'utiliser la cigarette électronique lorsque le réservoir est vide ou quasi-vide.

L'idéal étant de conserver un niveau de e-liquide au dessus des entrées de liquide de la résistance, là où l'on aperçoit le coton de la résistance. Ces entrées se trouvent généralement au premier tiers du réservoir.

Lorsque le niveau de e-liquide est trop bas, le liquide ne parvient plus à pénétrer le coton de la résistance. Cela entraine donc un asséchement suivi d'une détérioration du coton et souvent d'un goût désagréable de brulé. La durée de vie de la résistance peut alors fortement s'amenuir.

=> Conservez donc au minimum un bon tiers de e-liquide dans votre clearomiseur !

L'entretien de son clearomiseur

- Adaptez le bon clearomiseur en fonction du tirage souhaité. Une mauvaise utilisation pourrait entrainer une résistance en surrégime menant rapidement à un goût désagréable, une résistance noyé ( des "glouglous" à l'aspiration ) ou encore d'éventuelle fuite.

Pour vulgariser la chose, utilisez un clearomiseur en inhalation indirecte si vous souhaitez un tirage cigarette. Si vous voulez un tirage aérien, utilisez un clearomiseur en inhalation directe.

Pour plus d'information sur le type d'inhalation à privilégier, rendez vous sur cette page.

- Nettoyez régulièrement clearomiseur : le réservoir, la base mais aussi le drip tip ( embout buccal ). Un simple rinçage à l'eau clair suffira.

Petite astuce, si le verre de votre réservoir casse, ne jetez pas le reste de votre clearomiseur ! Il est souvent possible de racheter le pyrex à moindre coût.

Prolongez la vie de sa batterie

- Le talon d'Achille de la batterie ou du mod est, la plupart du temps, le port usb. Soyez donc délicat lorsque vous insérez le câble de rechargement.

- Faire des charges complètes, l'idéal étant d'attendre que la batterie soit déchargée entièrement.

- Nettoyez régulièrement la connectique ( le plot et le pas de vis de la batterie ).

- Ne pas serrer trop fort le clearomiseur sur la batterie afin d'éviter que le plot de la connectique ne s'enfonce au fil du temps. Cela pourrait entrainer un mauvais contact ou même plus de contact du tout.

commentaires

laisse ton commentaire