Inhalation directe ou indirecte, que choisir ?

Posté par: Loic Burgund Sur: jeudi, juin 25, 2020 Commentaire: 0 Frappé: 55

Il existe aujourd'hui deux grandes familles de cigarettes électroniques. La première offrant une inhalation indirecte, l'autre, une inhalation directe. Vers laquelle se tourner? Nous allons essayer de répondre à cette question dans cet article...

Inhalation indirecte ( ou MTL )

L'inhalation indirecte, qu'est ce que c'est ?

L'inhalation indirecte consiste à garder la vapeur quelques instants en bouche avant de l'absorber dans les poumons.

C'est la méthode d'inhalation du fumeur de cigarette.

C'est un tirage serré avec une petite résistance à l'aspiration.

Ce type d'inhalation n'offre pas une quantité de vapeur énorme, mais son apport en nicotine est très efficace.

Elle est aussi économique. Elle consomme à la fois peu de e-liquide mais aussi peu de batterie.

Ce mode d'inhalation est donc l'idéal pour les débutants souhaitant stopper le tabac tout en conservant une sensation au plus proche de la cigarette classique.

L'aspect technique :

Le choix du type d'inhalation repose sur la sélection du clearomiseur.

Les clearomiseurs proposant une résistance supérieure à 0,5 ohm et donc, un réglage inférieur à 25 watts, offrent un débit en inhalation indirecte.

On trouve également un airflow restrictif, c'est à dire des petites ouvertures ( généralement à la base du clearomiseur ). Le tirage est ainsi serré avec une forte résistance et le volume d'air aspiré est faible.

Le matériel :

 

Voici quelques exemples d'appareils complets pour débuter la cigarette électronique en version inhalation indirecte :

- Le petit kit Justfog, idéal pour les petits fumeurs.

- Le kit iStick 10 W / K2, efficace et compact.

- L'éternelle iStick 40 W / Mini Nautilus, rien de plus fiable à l'heure actuelle.

- L'iStick 40 W / K3, version un peu plus économique.

Le e-liquide :

Pour la vape en inhalation indirecte, il est recommandé d'utiliser des e-liquides avec un taux de PG ( propylène glycol ) supérieur ou égal à 50 %.

Le propylène glycol fluidifie le e-liquide, offre une bonne restitution des saveurs et accentue le hit ( sensation en gorge ).

Inhalation directe

L'inhalation directe, qu'est ce que c'est ?

L'inhalation directe désigne le fait d'absorber la vapeur directement dans les poumons. C'est la principale méthode utilisé par les fumeurs de chicha ( ou narguilé ).

L'inhalation directe offre une inspiration facile, une très bonne retranscription des saveurs et surtout...de gros nuages !

L'aspect technique :

Les clearomiseurs proposant une résistance inférieure à 0,5 ohm et donc, un réglage supérieure à 25 watts, offrent un débit en inhalation directe.

On trouve sur ces clearomiseurs un airflow important avec de grandes ouvertures à la base. L'aspiration est facile et l'air circule en grand volume.

L'embout buccal est en général très large.

Le matériel :

Si vous vous orientez vers une cigarette électronique en inhalation directe, voici ce que l'équipe SMOKE'IN a sélectionné pour vous :

Le kit Vaporesso Veco One Plus, pour les petits budgets.

Le kit Vaporesso Tarot Nano, très fiable et très bon débit de vapeur.

Le kit Vaporesso Luxe SKRR, pour de très gros nuages...

Le kit Smok TFV12, concurrent de la luxe.

Le e-liquide :

Pour la vape en inhalation directe, il est recommandé d'utiliser des e-liquides avec un taux de VG ( glycérine végétale ) supérieur ou égal à 50 %.

La glycérine végétale épaissit le e-liquide, elle permet une production de vapeur importante et adoucit le hit.

Il est primordial d'adapter son taux de nicotine. En effet, lorsque l'on utilise du matériel en inhalation directe, il est conseillé d'utiliser un dosage moins élevé que pour de l'inhalation indirecte.

Au final, que choisir ?

Pour un vapoteur débutant, l'inhalation indirecte est le meilleur choix. C'est le plus simple d'utilisation, le plus économique et surtout le plus proche de la cigarette classique.

Aujourd'hui, l'inhalation indirecte est adoptée par une grande majorité des vapoteurs débutants.

Cela étant dit, selon les goûts et les couleurs, il se peut que l'inhalation directe soit plus efficace pour certains. C'est pourquoi l'idéal est de bien évidemment tester les deux sur une certaine période.

L'ironie est, qu'à l'heure d'aujourd'hui, on trouve beaucoup plus de choix en appareillage dans la catégorie inhalation directe alors que la majorité des vapoteurs se tournent vers de l'indirecte.

Les fabricants oublient parfois l'objectif principal de la cigarette électronique : l'arrêt du tabac.

Retrouvez des informations complémentaires sur ce lien.

commentaires

laisse ton commentaire