Les différents scandales aux Etats Unis

Posté par: Loic Burgund Sur: mercredi, novembre 6, 2019 Commentaire: 0 Frappé: 59

- La direction générale des solidarités et de la santé a été informé le 26 août 2019 de 193 cas à travers 22 Etats d'insuffisances respiratoires aigues grave aux Etats-Unis en lien avec la cigarette électronique.

- Plus d'un quart des adolescants américains vapotent, attirés par les arômes gourmands, fruités et mentholés les Etats-Unis décident d'interdire les produits aromatisés.

Alors, vapoter est-il dangereux ? Que s'est-il réellement passé aux Etats-Unis ?

Et pour la france qu'en est il ?

Autre débat les arômes doivent t-ils être interdits ?

Enquête sur les polémique aux USA...

Alors le vapotage est-il dangereux? Que s'est-il réellement passé aux Etats-Unis? retour sur un long débat ...

Depuis juillet 2019, le CDC (centre des contrôles et de préventions des maladies aux états-unis )constate une centaine de patients hospitalisés pour des maladies pulmonaires, le seul point commun à ces patients semble la cigarette électronique. Il n’en fallait pas plus pour rendre la vape coupable et donner du pain aux médias friands d’informations menaçantes à ce sujet. S'enchaîne des gros titres sur la cigarette électronique, tous plus inquiétants les uns que les autres, ternissant l'image de la vape dans le monde.

Mais en approfondissant l'enquête les autorités constatent que 80% des patients consommaient la cigarette électronique avec des e-liquides au THC (Tétrahydrocannabinol molécule du cannabis) illégaux. Après l'analyse de ces e-liquides ils ont constaté la présence d’acétate de vitamine E et de l’huile de cannabis.

Le représentant et défenseur de la vape docteur Dautzenberg, tabacologue et président de "Paris sans Tabac" explique « d’après les radiographies que j’ai pu voir, les malades enregistrés aux États-Unis pourraient souffrir de pneumopathies lipoïdes ». Il s’agit d’une maladie très rare liée à l’inhalation de substances huileuses animales, végétales ou minérales et ces substances étaient présentent dans les e-liquides.

Le CDC constate que ces produits s'achètent à la sauvette dans les rues ou sur le darknet. En effet, il est extrêmement dangereux de consommer des produits issus du marché noir car ces produits ne respectent pas les mesures sanitaires en vigueur. Car ils peuvent contenir des substances dangereuses.

En réponse à cela la FDA invite fortement les consommateurs à ne pas acheter des e-liquides contenant du THC dans la rue. Il est important de privilégier les boutiques officielles et de bien se renseigner sur la composition avant de consommer quoi que ce soit. 

Et pour la France qu'en est-il ?

En France, la vente et la consommation d’e-liquides contenant du THC sont totalement prohibées. Les 35.000 produits autorisés par l’ANSES sont vendus en boutique et ne contiennent pas d’huile. La composition d’un e-liquide en France est simple: propylène glycol, glycérine végétale, eau et avec ou sans nicotine.

Il est donc très important de privilégier vos achats en boutiques et de vous renseigner sur la composition des e-liquides. De même, lors de vos voyages évitez d’acheter les liquides sur place car les règles sanitaires en vigueur ne sont pas forcément les mêmes qu’en France.

Au même moment un débat se lance aux EU , les arômes d'e-cigarettes sont interdits? Pourquoi?

Depuis l'arrivée de la cigarette électronique les autorités s'inquiètent de l'addiction de ce dispositif sur les mineurs. En effet, l'utilisation de la e-cigarette ayant pour objectif principal l'arrêt du tabac elle pourrait être détournée en phénomène de mode chez les lycéens? comment enrayer ce phénomène?

Tout d'abord, d'après les statistiques, le nombre de jeune en 2018 consommant la cigarette électronique a augmenté de plus d'1.5 m aux EU. Au total, 4,9 millions de jeunes vapotaient. Les saveurs (bonbon, coca, menthol...) seraient la cause principale de cet attrait des jeunes pour la cigarette électronique.Alex Azar, secrétaire à la Santé américaine déclare "Nous avons l'intention de faire sortir du marché les e-cigarettes aromatisées afin de renverser l'épidémie très inquiétante d'usage d'e-cigarette chez les jeunes".Et vous pensez vous que cet interdiction est une bonne solution pour faire baisser le pourcentage de jeune consommant la e-cigarette?affaire à suivre ....

commentaires

laisse ton commentaire